Mon histoire - Le site de Jacques Tredez www.tredez.org

Pas de texte 18
Pas de texte 11
Pas de texte 16
Pas de texte 06
Pas de texte 09
Pas de texte 01
Pas de texte 03
Pas de texte 05
Pas de texte 14
Pas de texte 13
Pas de texte 12
Pas de texte 10
Pas de texte 04
Pas de texte 26
Pas de texte 07
Pas de texte 21
Pas de texte 50
Pas de texte 50
Pas de texte 24
Pas de texte 02
Pas de texte 06
Pas de texte 15
Pas de texte 17
Pas de texte 19
Pas de texte 23
Pas de texte 25
Pas de texte 18
personnage au boulot
Indicatif FE1247
Dessinateur pro
une ampoule filament
Grande explosion
Aller au contenu
Le site de Jacques Tredez
Indicatif FE1247
--- Bienvenue sur le site Tredez.org ---
Présentation du site
Mes réalisations 3D
Mes extrudeurs perso
Aménagements pour imprimante 3D
Les composants utiles en 3D
Informatique sur les imprimante 3D
L'impression 3D (divers sujets)
Les modèles réduits
Les trains
Les avions
Les hélicoptères
Les automobiles
Les bateaux
Autres et divers en modèles réduits
L'électronique
Les composants électroniques
Les composants passifs
Les composants actifs
Les composant autres
Schémas divers
Préampli & Amplificateur
Alimentation
Jeu électronique
Documentations divers
Electronique
La radio
Les divers types d'antennes

Les divers types d'émetteurs
Les divers types  de récepteurs
La radio (divers sujets & autres)
Mémoires de 27 ans d’artisanat
-- Mon histoire --
Histoire de la machine d’effilage
Machines série T19. (1980)
Machines série T192 (1991)
Machines série T194 (1994)
Machines série T196 (1996)
Machines série T2000 (2000)
Histoire de tout et de rien
La Gazette

Visiteur
Mémoires de 27 années d’artisanat et de bricolage

  Artisan pendant plus de 27 ans, le temps a passé très vite; mon entreprise a été créée de A à Z par moi-même et mon épouse le 2 mai 1978, une toute petite entreprise personnelle « Jacques TREDEZ - C.D.M.E. », spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de machines spéciales (créateur des machines d’effilage T19-180, les T19-200, de la série des T192 aux machines de la série des T2000) additionne plus de 41 années d'expérience dans la fabrication de ces machines spécialisées pour le monde de l'industrie médico-chirurgicale, et en mai 2004, l'äge de la retraite est arrivé. Et depuis, mon fils Alain, continue à poursuivre l'aventure, sans moi,avec d'autres personnes, c'est la vie !
Au lendemain de ma rentrée en retraite, ce site est un reflet de ma vie active. À la recherche de quelque chose à trouvé, rechercher, de bricoler, et de faire encore plus et un peut mieux.
Je suis aussi un radioécouteur licencié « FE1247 » depuis 1971 (déjà 46 ans). Beaucoup de choses ont bien changé depuis mes débuts dans ce loisir, mais ça, j’aime bien, malgré tous les changements  des techniques qui ne me plaisent pas toujours, je dois me faire vieux peut-être !!!
Modéliste depuis toujours, une nouvelle passion est née avec ma retraite: le train miniature à l'échelle HO et maintenant, l'imprimante 3D.
Je passe beaucoup de temps avec mon réseau ferroviaire dont le thème principal est un chemin de fer au tracé entièrement imaginaire et qui est plus tôt orienté sur la technique et les astuces que sur le réaliste. Je réalise mon réseau à l'échelle 1/87, système 2 rails à exploitation totalement digitale. L'époque choisie est sans importance, c'est-à-dire de toutes les époques, de la vapeur à l’électrification en passant par le diesel avec parfois un petit débordement sur l’imaginaire. Le projet est ambitieux, mais avec beaucoup de patience et avec du temps, ça se fera petit à petit, oui, mais , fin janvier 2013…, la passion est partie et le train est en panne. Quand l’envie de continuer reviendra !!! peut être…........?.
Sur ce site, et pour mémoire, un historique de mes créations sera mis en place au fur et à mesure ; cela se fera dans le temps. La rubrique est : « Mémoires de 27 ans d'artisanat et de bricolage »
Il sera surtout orienté sur la passion de l'électronique à l'ancienne et du modèle réduit  et surtout sur l'imprimante 3D. Sur le site de Jacques Tredez FE1247, www.tredez.org: vous pourrez y découvrir la réalisation pas-à-pas de divers montages électriques et électroniques à l’ancienne, c’est-à-dire réalisable simplement sans usine à gaz !, des informations sur divers sujets et beaucoup d’idées sur le modèle réduit ainsi que sur la radio et bien sur, dans un esprits de simplicité et avec des composants classiques, réalisables par tous avec des informations sur divers sujets et beaucoup d’idées sur le modèle réduit et l'imprimante 3D.
C'est un site amateur, sans aucun but professionnel ou commercial, les descriptions qui y sont faites ne doivent être engagées que par des personnes capables d'apprécier les risques liés à toute réalisation de ce type; l'auteur décline toute responsabilité sur toute conséquence d'une action menée après sa lecture. Les liens vers d'autres sites ou descriptions sont une aide à l'information, ils ne cautionnent pas le contenu des pages concernées.Ce site, cherche à pénétrer par les moyens les plus attirants les dédales techni­ques de l’électronique, du train miniature et de la radio, tout en suscitant, pourquoi pas, l’éveil d’une vocation. Les jeunes aujourd’hui s’informent rapidement des nouvel­les techniques et s’orientent volontiers vers des jeux beau­coup plus scientifiques qu’auparavant. Sans délaisser le fil de fer et la ficelle, la colle, le carton et les pinces à linge qui per­mettent de réaliser avec imagination de nombreux montages, ils se tournent de plus en plus vers les jeux informatiques d’initiation qui présentent l’avantage d’être plus vivants ou animés.
En utilisant des composants courants tout à fait classiques, tout contribue à inciter l’amateur à aborder l’électronique sous sa forme la plus récréative: autant de montages captivants, autant de trem­plins de par leur facilité d’exécution. Par la suite, d’autres modules, plus élaborés, plus sophistiqués permettront d’accéder presque aussi facilement à des réalisa­tions encore plus enrichissantes et éducatives, étroitement liées à l’expérience de vos débuts.
                                                                                                                                              J.T.
Retourner au contenu